Marions les !

Un mariage chez les cyclos n’est pas une affaire courante et quand il s’en produit, c’est la fête. Profitant d’une panne du système informatique du supermarché, notre ami Émile qui joue de la pédale depuis son plus jeune âge a su convaincre la très séduisante Céline de leur avenir commun et familles, témoins, parents et amis se sont retrouvés en grande cérémonie à la mairie de Nantes.

Pour célébrer l’amitié, plusieurs membres du club ont formé une haie d’honneur avec des roues avant proprement nettoyées, sous laquelle les mariés sont apparus en haut des marches de l’hôtel Rosmadec où la mairie de Nantes célèbre ses plus beaux mariages. Les anciens ont regretté que les pneus n’aient pas été enlevés, regrettable entorse à la tradition. Un esprit facétieux et observateur a ensuite légendé les images pour leur donner tout leur sens…

Vive les mariés !

Vive les mariés !

 

À quoi tu penses ?

À quoi tu penses ?

Le mercredi suivant, les deux tourtereaux ont rejoint la sortie vers Saint Florent le Vieil en grand appareil ; Céline portait sous son casque le voile de l’innocence qui flottait derrière elle dans le vent, sur son cuissard la jarretière malicieuse, à la main un bouquet de fleurs blanches et sur son vélo des brassées de tulle. Émile quant à lui portait sous son maillot cravate de noce et chemise blanche, tous deux rayonnaient tant que la charmante tenancière du café d’Oudon a tenu à venir prendre une photo des mariés et du groupe qu’elle affichera sur son site et nous offrir de délicieux gâteaux nantais.

Il n'y a pas que les roues qui rayonnent

Il n’y a pas que les roues qui rayonnent

Je t'aime, tu m'aimes, on s'aimera…

Je t’aime, tu m’aimes, on s’aimera…

Le café d'Oudon devant l'église et le bistrot de la mairie à St Florent

Le café d’Oudon devant l’église et le bistrot de la mairie à St Florent

Les mariés en grande tenue et les vaillants cyclos de l'UCNA

Les mariés en grande tenue et les vaillants cyclos de l’UCNA

C’est peu dire que nous souhaitons beaucoup de bonheur à nos deux amis ; que la longue itinérance de la vie, côte à côte, les transporte et magnifie toujours le quotidien.

 

One thought on “Marions les !