Plages Vendéennes (3ème étape à Notre-Dame-de-Monts)

Morgan Lamoisson, le libérateur vendéen

Plages Vendéennes (3ème étape à Notre-Dame-de-Monts). Invité par l’encadrement de Vendée U à prendre ses responsabilités, Morgan Lamoisson s’est imposé sur le parcours du jour.

Les Belges avaient annoncé la couleur. Il y avait donc tout à craindre des pistards d’Éric Vanderaerden bien présents dans l’échappée de première heure qui a animé cette troisième étape, disputée par un temps humide. Mais à leurs côtés, ils étaient nombreux à ne pas s’être laissés piéger par une première bordure que tout le monde redoutait tant.

Vendée U, U Nantes et Vérandas Rideau y tenaient un rôle important et avantage était donné une nouvelle fois aux Sarthois, déléguant quatre des leurs dans le groupe de vingt-six. « Nous ferons la course devant, comme d’habitude», avait déclaré F. Vermeulen, peu avant le départ. Les hommes de M. Leveau avaient une tunique à défendre et s’y employaient fort bien. Mais il était dit que si la tête de course avait intérêt à rester groupée, pour se dégager péniblement de poursuivants, quelques audacieux tenteraient bien de provoquer l’explosion de la tête de course.

« Je suis un peu Belge. J’adore courir sous la pluie et le vent. J’ai donc décidé de déclencher les hostilités!» C’est ainsi que Romain Pillon partait en éclaireur emmenant dans son sillage, trois coureurs de l’Ouest : Kévin Denis (Vérandas Rideau), Fabien Schmidt (U Nantes) et Morgan Lamoisson (Vendée U), qui avait été prié de prendre ses responsabilités avant le départ.

« Le coach nous avait mis la pression, à moi et à Corentin (Maugé : n.d.l.r.). La partie était mal engagée puisque nous n’étions que deux sur vingt-six, mais le final a tourné à notre avantage », expliquait celui qui fut médaillé d’argent au championnat du Monde sur piste juniors.

Moins rapide, le coureur de Douai a bien tenté son va-tout à la flamme rouge, mais Kévin Denis se chargeait de lui avant de se faire déborder au sprint le véloce Lamoisson, libérateur d’un groupe qui avait besoin de se mettre en confiance. Deuxième, le Sarthois récupérait la tunique jaune laissée vacante par son équipier Freddy Bichot, contraint à l’abandon.

La quatrième étape, ce mardi, se déroulera autour de Brem-sur-Mer (128,3 km).

 

Le classement de la 3e étape : 1. M. Lamoisson (Vendée U) les 123,5 km en 2 h 51’ 32’’, (moyenne : 43,200) ; 2. Denis (Vérandas Rideau) ; 3. Schmidt (U Nantes Atlantique) ; 4. Pillon (ESG Douai) ; 5. Le Montagner (Vérandas Rideau) à 27’’ ; 6. Drujon (CM Auber 93) ; 7. Brenterch (AVC Aix) ; 8. Lecuyer (AC Saint-Brévin) ; 9. Maugé (Vendée U) ; 10. Skrzypczak (ESEG Douai) ; 11. Thilloy (ESEG Douai) ; 12. Taillefer (US Saint-Austreberthe) ; 13. Bouchevreau (U Nantes Atlantique) ; 14. Boulet (G. Chaletois) ; 15. Tréhin (VS Vallet).

Classement général aux points : 1. K. Denis (Vérandas Rideau) 40 points ; 7. Pearson (U Nantes Atlantique) 31 pts.

Source: Ouest-France, le 14/02/2011.

A propos de Yann DONNIO

Yann, né le 24/07/1978 à Nantes