Interview de Pascal Deramé après le championnat régional des Pays de la Loire

Le Team U Nantes Atlantique, par l’intermédiaire de son puncheur Kévin Cherruault, a remporté dimanche son 13e succès de la saison 2011 en enlevant le championnat régional (Pays de la Loire) toutes catégories. Retour avec le directeur sportif de l’équipe, l’ex-pro Pascal Deramé, sur cette course et sur les raisons d’une si belle première moitié de saison.

Quelle est la clé de cette belle saison 2011 pour le Team U Nantes Atlantique?

Pascal Deramé : « C’est difficile à dire, on a certes fait un bon recrutement en septembre 2010, en faisant venir trois garçons. Mais ensuite, à l’inter-saison, en dehors de l’arrivée de Franck Charrier et Steven Le Vessier, on s’est appuyé sur le groupe de l’an passé. Comme il est parfois difficile d’expliquer pourquoi une équipe patine, il est aujourd’hui compliqué d’expliquer pourquoi les succès s’enchaînent si bien. Mais la chose certaine, c’est que les deux entraîneurs Sébastien Cottier et Jean-Luc Hamonet réalisent un énorme travail en amont. »

N’est-ce pas difficile de gérer un groupe où tous les coureurs marchent bien?

Pascal Deramé : « Non, car nous comptons dans l’équipe des garçons intelligents, même si les objectifs diffèrent entre les plus anciens et ceux qui veulent passer pros! Ce qui est en revanche difficile à gérer pour les entraîneurs, c’est justement l’absence de certains coureurs en raison de leurs sélections en équipe de France! Mais c’est la rançon des nombreux succès! »

Quels sont les prochains objectifs pour vos troupes?

Pascal Deramé : « Ce week-end, on se partage entre la Val d’Ile U Classic et le Tour d’Eure-Et-Loir. Mais on espère surtout concrétiser notre belle saison sur les prochaines manches de la Coupe de France DN1 et sur les différents championnats de France, que ce soit avec les amateurs ou les espoirs, sur route ou en contre-la-montre… »

Un mot sur le succès à domicile de Kévin Cherruault (Team U Nantes Atlantique) dimanche face aux deux grosses écuries, Vendée U et Véranda Rideau?

Pascal Deramé : « C’est toujours une course particulière que ce championnat régional dans une région avec trois DN1, avec beaucoup de marquage mais face à deux amateurs redoutables, Angelo Tulik et Samuel Plouhinec, Kévin Cherruault a démontré qu’il était le plus fort ce jour-là. »

Kévin Cherruault

Propos recueillis par Yann Donnio

One thought on “Interview de Pascal Deramé après le championnat régional des Pays de la Loire