Arnaud Courteille revient sur son succès sur la coupe des nations

Le week-end dernier, l’ex champion de France espoirs Arnaud Courteille (Team U Nantes Atlantique) a remporté au Portugal une manche de coupe des nations espoirs.

Représentant de l’équipe de France sur ce GP du Portugal, Arnaud Courteille a fait honneur à sa sélection et à son club, le Team U Nantes Atlantique. Celui qui avait pris en fin de saison passée la 16e place du championnat du monde espoir confirme donc qu’il est l’un des tous meilleurs coureurs de sa génération. Il revient pour nous sur cette victoire d’étape qui est désormais son plus beau succès. Sans doute à égalité avec son titre de champion de France Espoirs obtenu en 2008.

Sa course
«Cette seconde étape, nous l’avions bien étudiée avec l’équipe de France. Le jeudi, nous avions reconnu la bosse d’arrivée. Elle faisait cinq kilomètres avec deux premiers kilomètres difficiles, deux autres de replat et un dernier kilomètre de nouveau raide. Les Russes marchaient forts sur cette course et ils ont monté la bosse à un bon train. Moi, vu ce bon tempo, j’ai préféré attendre le final d’autant plus que j’aime bien ce genre de sprint en côte. Un Suisse a attaqué sur la fin et je l’ai contré à 250m de la ligne. Ensuite, il y avait un virage à 100m de la banderole et des pavés… J’ai tout de même eu le temps de lever un bras en franchissant la ligne!»

Le contexte
«Cette année, mon diplôme DUT génie civile en poche, je suis un diplôme universitaire de gestion d’entreprises par correspondance. Je fais beaucoup plus de vélo que les années précédentes et jusqu’à ce week-end, je marchais bien mais sans réussir à décrocher un succès. J’ai de meilleures sensations que l’an passé mais il y a eu le décès accidentel de mon équipier Nicolas Vaillant et j’ai mis du temps à m’en remettre. Heureusement, on s’est soudé dans l’équipe, et cette victoire, la première de l’équipe de DN1 cette saison, va faire du bien à tout le monde.»

Les prochaines échéances
«Vendredi et samedi, je dispute les Boucles de l’Artois dans le cadre de la coupe de France des clubs. A la fin du mois, le Tour de Bretagne sera un gros objectif. Et grâce à ma victoire portugaise, je disputerais deux autres coupes des nations espoirs en avril avec l’équipe de France: Le Tour des Flandres le 10 avril et la Côte Picarde quatre jours plus tard» raconte celui qui a finalement terminé 10e du classement général de ce GP du Portugal. «Lors du Chrono individuel, je me suis trompé de parcours sur quelques mètres et sans cette erreur, je pense que j’aurais pu terminer 6-7e du général!»

Le TEAM U NANTES ATLANTIQUE.

A propos de Yann DONNIO

Yann, né le 24/07/1978 à Nantes