Vive la Jeg’Attitude et l’esprit cyclo !

Jean-Claude et Christiane Jégouzo

Nous poursuivons sur le site une série de portraits de membres du Club, récents ou anciens, performants ou laborieux, par un couple de cyclos encore jeunes, mais déjà très anciens dans la pratique.

Huit mousquetaires hilares, alignés devant le bien nommé Café des Sports de Sainte Luce un vendredi matin grisaillant, s’apprêtent à partir pour quatre jours de rando à Saumur… Rien de bien nouveau me direz-vous, pas de quoi lever un sourcil de cyclo averti… Non, certes, juste l’occasion d’une petite célébration de l’esprit cyclo.

Un départ, parmi d'autres…

Fin d'été sur la nouvelle voie verte "La Loire à vélo".

Car Christiane et Jean-Claude, cyclos randonneurs depuis leur adolescence et vaccinés au voyage itinérant, sont des inconditionnels, ils vont plus loin et emmènent chaque année avec eux cinq à sept membres du club pour des virées homériques à travers la France. Comme leurs parents, ils espèrent bien arriver à visiter tous les BPF de France.

La Creuse en Juin 2011, Jean-Claude surveille Henri lors d'un stage esquimau…

Tous deux portent fièrement les valeurs des cyclos ; plaisir de rouler dans la nature, goût de l’effort, entraide et bonne humeur. Christiane est la préparatrice de l’opération et le capitaine de route ; avec elle tout est prévu et on ne risque ni de se perdre, ni de se casser le nez sur un hôtel complet. Jean-Claude est le coach attentif aux états d’âme de chacun, toujours prêt à sortir sa trousse à outils pour soigner le vélo ou sa dialectique réconfortante pour sublimer les défaillances. En commun, le goût du rire et le fait de ne jamais se prendre au sérieux. Entre eux deux, Christiane devant et Jean-Claude en serre-file, chacun roule sur un nuage de sérénité, concentré sur la route, le paysage et le vélo. Ils sont l’assurance tous risques des cyclos itinérants.

Cette attention décontractée aux autres est l’expression de la Jeg’Attitude. Elle est une alchimie fine pour donner à chacun le plein sentiment de sa liberté, tout en veillant sur lui et en intervenant dès que de besoin. Moi qui perds ou casse des morceaux de mon vélo à chaque voyage, je ne m’en fais jamais ; Jean-Claude a trouvé une roue à Toulon, une tige de selle à Porto-Vecchio et un boulon spécial de pédalier à Chalonne, demain il aura la pédale, le câble de dérailleur ou le patin de frein qui viendrait à manquer. Ancien responsable qualité chez Airbus, il a une solution pour tout. Voilà la Jeg’Attitude !

 

Les bords de Loire, c'est plus calme…

Jeg’Attitude aussi la souplesse de Christiane qui a promis à l’hôtel de la destination une arrivée dans les temps mais sait patienter pour permettre aux amateurs du groupe de ne jamais manquer les photos, visites de sites ou haltes de repos qu’ils souhaitent. Avec Christiane, on ne remonte jamais sur le vélo en courant !

 

Devinez qui a pris la photo…

Jeg’Attitude encore leur façon der rouler. Loin des a coups des garçons toujours joueurs et enclins à comparer leurs muscles, Christiane et Jean-Claude misent sur le long terme et se souviennent qu’un voyage itinérant se finit le dernier jour. Chez eux la régularité est de mise ; en montée comme sur le plat. Si vous aimez les défis, engagez vous derrière Christiane dans une grimpette de 10 km à 8% ! Elle maintient le rythme d’un bout à l’autre… sauf si elle aperçoit de nouvelles fleurs sur le bord de la route et s’arrête aussitôt pour les photographier, avant de repartir comme si de rien n’était !

Le bonheur dans l'effort !

Derrière, Jean-Claude a un œil sur la route et un autre dans le dos pour estimer l’état de chaque membre du groupe. A chaque lacet, il valide les positions de chacun et s’arrête dès qu’un membre de l’équipe semble en difficulté.

Jeg’Attitude enfin l’engagement militant au service du club qui ne se dément pas depuis trente ans ! Depuis un an, Jean-Claude sillonne les communes du département pour préparer la Semaine Fédérale 2013 qui aura lieu à Nantes et Christiane s’est engagée sur les choix d’itinéraires, près de 10.000 cyclos attendus. Enfin, Christiane a accepté l’an dernier.

La montagne corse, le groupe s'est étiré, Christiane poursuit, sereine, son ascension.

 J’ai adhéré à l’UCNA il y a trois ans, alors que, comme beaucoup de cyclos isolés, je considérais de 30 km formaient les limites extrêmes de la distance qu’un amateur peut parcourir sur deux roues. Après l’accueil des anciens du Club ; Anne et Albert Grellier, Maryvonne et Jacques Bellier qui m’ont progressivement « monté » à soixante dix kilomètres dans la matinée, Jean-Claude et Christiane m’ont emmené faire le Tour de Bretagne – 1000 km en dix jours – puis celui de Corse la seconde année – 800 km dix jours et quelques cols… Ils ont ouvert un univers magique ; le voyage itinérant à vélo ! Et je n’étais sans doute que le centième cyclo qu’ils embarquaient dans leur aventure intérieure… Il n’y a pas meilleurs pédagogues de l’esprit cyclo, c’est aussi la Jeg’Attitude.

 L’an dernier c’était la Bourgogne, cette année la Guyenne, l’an prochain la Semaine Fédérale, en 2014 sans doute les Alpes ! « Citius, Altius, Fortius« , « Plus vite, plus haut, plus fort ! » Tiens, Pierre de Coubertin aussi, le créateur des jeux Olympiques, avait la Jeg’Attitude !

 Antoine

 

One thought on “Vive la Jeg’Attitude et l’esprit cyclo !